Derrière les portes de B.A. Paris

 

Titre : Derrière les portes

Auteur : B.A. Paris

Éditeur : Hugo Thriller

Pages : 320

Date de parution : 2017

 

Petite information sur l’auteur/le livre :

« Derrière les portes » est le premier livre de B.A. Paris. Elle est d’origine franco-irlandaise.

 

Esquisse :

Jack Angel est un brillant avocat qui défend les femmes battues. C’est un homme charmant et qui donne une excellente impression aux yeux de tous. De plus, c’est un excellent mari. Oui, Jack a tout d’un parfait gentleman, d’un homme parfait qui attire le regard de toute les femmes et même d’hommes envieux.

Grace Angel est sa femme. Une femme d’une grande élégance et une épouse qui sait comment tenir sa maison. On peux dire que Grace a été très chanceuse d’avoir rencontré un tel homme. De plus, Grace a pour responsabilité sa petite sœur de 16 ans, Millie, qui malheureusement, est trisomique et se trouve dans un centre spécialisé quelque temps. Cela a déjà fait fuir plusieurs personnes car en effet, s’occuper d’une personne atteinte d’une telle maladie peut faire peur. Mais pas pour Jack non, il accepte absolument tout et propose même à sa femme de faire emménager Millie chez eux.

Après leur mariage, les deux tourtereaux s’envolent en direction de la Thaïlande. En rentrant de leur voyage, ils rentrent dans une maison magnifique, faite sur-mesure. Un vrai petit coin de paradis. Oui, tout semble parfait dans leur vie. Eux-mêmes semblent l’être. Des couples de voisins (et amis) Diane et Adam, ainsi que Esther et Rufus, pourront confirmer leur perfection.

Pourtant des questions se posent. Pourquoi ne voit-on jamais Grace sans son mari ? Pourquoi est-elle si difficile à joindre ? Pourquoi les volets sont-ils continuellement fermés, même la journée ?

De lourds secrets peuvent se cacher derrière des portes. Un mariage parfait peut aussi cacher un mensonge parfait. Connaissez-vous réellement vos amis ? Votre entourage ?

 

Critique :

Une esquisse très courte pour garder au maximum le suspense, le mystère et les tensions que le livre va vous imposer. La critique le sera tout autant.

Préparez-vous à un thriller psychologique angoissant et pesant.

L’histoire est contée par Grace elle-même. La narration est très fluide, horriblement bien ficelée et est manipulée avec soin et habilité. Les chapitres passeront du présent au passé continuellement, tout en maintenant une continuité intéressante, qui nous permettra de comprendre cette descente aux enfers et les désillusions.

C’est une histoire qui deviendra de plus en plus sombre, au fil des pages. L’histoire en elle-même ainsi que les personnages m’ont semblé tellement réels. L’histoire quant à elle est vraiment palpitante et m’a donné des frissons tout le long de l’échine à plusieurs moments, me posant beaucoup de questions. Car oui, par moment, l’histoire vous fera demander si vous n’êtes pas totalement parano, ou si au contraire, cette mystérieuse réalité est (malheureusement) bien réelle.

Même les personnages secondaires ont une place plus ou moins importante dans ce roman, et n’ont pas été ajouté au hasard. Chacun à sa propre psychologie et une vie assez détaillée, les rendant intéressants, bien que certains seront plus mis à l’écart que d’autres (et cela est bien dommage).

Le personnage de Grace est évidemment celui qui m’a le plus touchée, non seulement car c’est notre narratrice, mais surtout à cause de ce qu’il lui arrive dans sa vie. Une femme qui sait cacher ses émotions et ses sentiments, et qui ne manque pas de courage et de bravoure, surtout envers sa petite sœur Millie. Pourtant d’une manière très paradoxale, Grace peut aussi se montrer parfois affreusement naïve et m’a à quelques reprises donner envie de la secouer tellement ça m’enrageais.

L’angoisse transmise est contagieuse. C’est une torture psychologique, en rajoutant de l’inquiétude et de l’intrigue, car j’avoue que je ne m’attendais pas à ça. En voyant ce titre et le résumé, je m’imaginais une tout autre intrigue un peu plus « connu ». C’est pour cela que j’ai été agréablement surprise. Le petit bémol serait la fin qui m’a paru trop évidente, et qui ne m’a donc pas énormément chamboulé.

  • Certaines personnes pourront être déçue car l’histoire peut sembler incompréhensible au niveau de l’intrigue ou à cause des personnages qui peuvent sembler plus au moins « clichés », s’apparentant à des personnages et une histoire d’Harlequin. Evidemment, il en faut pour tout les goûts, le seul moyen de savoir si le livre vous plaira dans son intégralité serait de lire une première partie, bien entendu.

Un thriller psychologique très réussi que je recommande pour ceux qui recherchent des sensations, et de l’angoisse. Et surtout n’oubliez pas…

Méfiez-vous des apparences.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *