Harry Potter à l’école des sorciers de J.K. Rowling

 

Titre : Harry Potter à l’école des sorciers (Tome 1)

Auteur : J.K. Rowling

Éditeur : Gallimard

Pages : 240

Date de parution : 1999

 

Petite information sur l’auteur/le livre :

J.K. Rowling écrit ce premier Tome, Harry Potter à l’école des sorciers à l’époque où elle faisait face à de sérieuses difficultés financières. Le livre est paru pour la première fois en 1997. Un film a été adapté en 2001.

 

Esquisse :

Harry Potter vit avec sa tante Pétunia, son oncle Vernon et son cousin Dudley Dursley, depuis que ces parents Lily et James sont décédés, soit à l’âge d’un an.

Harru subit la méchanceté et les humiliations de sa famille de substitution jusqu’à ses onze ans. Le jour de son anniversaire, un homme imposant et de grande taille s’appelant Hagrid, débarque pour lui dire qui il est réellement. Harry Potter est un sorcier, et il est inscrit à Poudlard, l’école de sorcellerie, depuis sa naissance. Hagrid lui avoue aussi que ses parents biologiques étaient eux aussi des sorciers, et qu’ils ont été en réalité assassinés par le plus puissant sorcier adepte de magie noir, Celui-Dont On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom, Vous-Savez-Qui. Son vrai nom est signe de malheur et beaucoup ont peur de le prononcer: Voldemort. La cicatrice que porte Harry sur son front, est une marque du passage de Voldemort. Celui-ci à tenter de le tuer, mais Harry a survécu. Il est connue et réputé dans le monde des sorciers pour avoir survécu au plus  redoutable des mages des ténèbres.

Hagrid le soutire alors à sa vie de misère, l’emmenant loin de cette famille, en direction de son destin. Harry découvre alors le monde magique qui l’attend. Il l’accompagne sur le Chemin de Traverse, une zone remplit de boutique pour sorciers, afin d’acheter sa première baguette magique, et d’autres fournitures scolaires indispensable pour son éducation.

Dans le train qui l’emmène à Poudlard (le Poudlard Express), Harry fait la connaissance d’Hermione Granger et de Ron Weasley. Elle est une jeune fille qui a déjà énormément de talent dans la sorcellerie, malgré le fait que ses parents soient des Moldus (des personnes sans aucuns pouvoirs). Lui est un jeune garçon issus d’une grande famille de sorcier, mais n’est pourtant pas très doué.

Ils vont vite avoir affaire à un autre jeune qui semble hautain et très sûr de lui, et qui semble avoir une forme d’hostilité envers Harry tout particulièrement. En direction de la Grande Salle, le Choixpeau va analyser chaque nouvel arrivant, et les rediriger vers les maisons qui correspondent à leur personnalité; Gryffondor, Serpentard, Poufsouffle et Serdaigle.

Harry, Ron et Hermione sont redirigés dans la même maison, celle des Gryffondor. Durant le banquet, Harry rencontre le regard du professeur des potions, Severus Rogue. Sa cicatrice commence à le brûler à ce moment-là.

Il se trouve que Poudlard et ces professeurs cachent plusieurs secrets et mystères, et nos trois compères vont évidemment faire en sorte de découvrir ce qu’il se cache derrière tout ça, et comprend pourquoi.

 

Critique :

Le début d’une saga culte. A la suite de ce premier Tome, l’univers d’Harry Potter à fait l’effet d’une bombe ! J.K. Rowling a sortie en totalité 7 romans Harry Potter, et les adaptations en film ont évidemment suivi, pour le bonheur des fans. En effet, beaucoup de jeunes sont tombés sous le charme de cet univers et ont grandi avec, tout comme moi.

On présente rarement ces Tomes désormais, tant ils sont réputés.

L’écriture est agréable et se lit d’une traite tant elle est fluide. J.K. Rowling s’est acharnée à mettre son monde haut en couleur, agrémentant son roman de plusieurs détails, s’attardant parfois sur certains objets ou étendards pour donner quelques exemples. C’est très appréciable de pouvoir visualiser ce monde magique, on s’y croirait réellement. Avec une imagination d’enfant, on pourrait même croire que cette univers existe réellement, tant il paraît vrai.

Chaque personnage à son petit plus (ou son petit moins), qui les rendent attachants ou bien détestable. Ils ont chacun leur propre vie, leurs propre pensées et réflexions. Là encore, une chose que j’adore. Chaque personnage semble unique et surtout, important pour le roman et surtout, pour les suites ! C’est autre chose, mais les personnages et les informations contenue dans le livre sera important pour les suites. Chaque choses s’ajoute, ces livres sont ni plus ni moins qu’un grand puzzle qui s’assemblent à chaque Tome. Car en premier lieu, ce livre met en place le début d’une grande intrigue.

L’univers et les personnages sont réellement un grand atout pour cette saga. Tout ceux qui ont lu les Harry Potter ont leur personnage préféré et détesté. Et parfois, au fil des Tomes, nos impressions risquent de changer. C’est une communion avec eux. Grandir avec ces livres donnent réellement un sentiment de nostalgie une fois que c’est terminé.

Ce premier Tome est tout de même légèrement « enfantin », une chose qui pourra déplaire à certains évidemment. Je pense qu’il visait en premier lieu les jeunes approchant de l’adolescence, pour ensuite continuer à grandir avec ces histoires. Les suites sont de moins en moins enfantine, mais de plus en plus sombre et adulte, tout comme les personnages.

La trame quant à elle est tout aussi bien imaginée, ce n’est pas non plus hors du commun ou complètement fou, mais on se laisse facilement ensorceler par l’histoire, et nous donne envie de continuer après avoir refermé ce livre. La fluidité, l’invention total d’un monde, les personnages, l’évolution, l’histoire principal, tout cela a donné un très bon livre mais surtout une excellente et inoubliable saga.

Un gros coup de cœur.

  • Le film Harry Potter à l’école des sorciers est sortie en 2001.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *