Fille des cauchemars Tome 1: Anna de Kendare Blake

 

Titre : Fille des cauchemars Tome 1: Anna

Auteur : Kendare Blake

Éditeur : Le livre de poche jeunesse

Pages : 416

Date de parution : 2016

 

Petite information sur l’auteur/le livre :

Kendare Blake est originaire de la Corée du Sud, et a été élevée aux Etats-Unis. La parution originale date de 2011. Il est conseillé à partir de 13 ans.

 

Esquisse :

Thésée Cassio Lowood (surnommé Cas) est un tueur d’un genre très spécial. Il chasse, traque et assassine les fantômes, sans remords. Une mission l’habite. En effet, son père avant lui était aussi dans ce domaine, l’athamé qu’il utilisait a été transmis à son fils. La mère de Cas est quant à elle une sorte de « sorcière », connaissant divers potions ou incantations de protection. Le paranormal est donc une histoire de famille.

Il déménage avec sa mère à Thunder Bay afin d’y trouver un fantôme très spécial, Anna Korlov. « Anna à la robe de sang ». Sa mission est habituelle, il doit la trouver et l’assassiner. D’après ses sources, Anna a été égorgée à 16 ans, chez elle avant de se rendre à son bal de promo, en 1958. Selon les rumeurs des gens du village, ce serait certainement un psychopathe ou un petit copain amoureux et jaloux. Elle portait une robe blanche ce soir-la, devenu sanglante, d’où son surnom. Il semblerait qu’elle ait assassiné 27 personnes et que les corps sont introuvables.

Malgré tout, Anna épargnera la vie de Thésée. Ce fantôme n’est décidément pas comme les autres qu’il a connu. Elle est semblable à un démon empilant les cadavres. Mais derrière tout ça, des secrets sur sa vie ou encore la façon dont elle est morte persiste. Thésée sera accompagné de deux autres personnes (Thomas et Carmel) dans sa quête.

Que cache réellement Anna ? Qui est-elle vraiment ? Pourquoi avoir épargné Thésée ? 

 

Critique :

Thésée (référence au héro qui a vaincu le minotaure dans la mythologie grecque), est un chasseur de fantôme à seulement 17 ans. C’est un personnage au caractère parfois antipathique, colérique, parfois même arrogant. Peut-être que son courage et son désir de vengeance lui donne un certain aplomb démesuré. C’est notre narrateur, c’est pour cela que nous verront toutes ses émotions et ses pensées. C’est vraiment un caractère spécial, qui peut parfois énerver dans sa façon d’aborder certaines choses. Mais il pourra aussi se montrer touchant par sa maturité et le fait d’avoir autant de poids sur ses épaules à un âge aussi jeune. Anna est quant à elle un personnage vraiment attachant, ses descriptions et la façon dont sont entrepris les émotions et son caractère globalement sont touchants.  L’évolution de ces personnages est vraiment bien abordé et les rendent (surtout celui d’Anna pour ma part) très intéressants.

Le livre reste très jeunesse, ou jeune adulte. L’effet de peur est très peu présente au final, car l’aspect romance marche sur ses plates-bandes. Il est vrai qu’au départ j’ai eu à plusieurs moments des frissons, étant sensible aux histoires de fantômes. Le style est agréable et bien manié mais ça défile peut-être un peu trop rapidement. Il y a tout de même quelques scènes réellement effrayantes voir gore, et stressantes mais il y en a peu. J’en attendais beaucoup plus.

Quant à la trame principale, il faut prendre beaucoup de recul. En étant trop terre à terre on pourrait trouver ridicule qu’un garçon avec un athamé (son couteau pour tuer ses cibles), puisse tuer une seconde fois des fantômes. Ce n’est pas ressemblant aux histoires qu’on pourrait entendre autour d’un feu entre amis, et j’imagine que cet excès de fantastique pourra empêcher certains lecteurs de se prendre au jeu.

Les actions s’enchaînent vite, mais parfois des passages sont plutôt mous et long, pour passer à des scènes d’actions incroyable, et rapidement terminé. Il arrive donc que le rythme soit de temps en temps saccadé, perturbant la dynamique de la lecture.

Beaucoup de personnages sont très stéréotypés, très clichés. Carmel, qui est la plus belle et la plus populaire du lycée (évidemment). Thomas a une apparence négligé, il est donc un mélange de geek et de sorcier (évidemment). Les grosses brutes qui sont forcément musclés et appartenant à un club de sport (évidemment). Bref, je ne vais pas faire le tour de chaque personnage, vous aurez compris.

Durant le livre, plusieurs personnes revenant d’entre les morts vont nous sauter au visage, et c’est une petite touche que j’ai adoré. Ils sont terrifiants et les descriptions gores et malsains utilisées vous retourne le cœur. Les amateurs de fantômes prendront un plaisir à lire ce genre de passage.

Pour résumer, ce premier tome est un bon thriller fantastique, ne nous épargnant pas les détails glauque et sanglant dans les quelques scènes effrayantes. Le personnage d’Anna offre vraiment quelque chose, et nous procure un sentiment de peur et pourtant, on ne peut qu’être subjugué par elle. Malgré les stéréotypes quelque peu gênants et un rythme saccadé, c’est un livre que je recommande pour son histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *